Cours ta réussite un kilomètre à la fois


gala

Il y a une semaine environ j’ai couru un demi-marathon et je vais vous racontez toute l’histoire qui entoure  » cours ta réussite  » et comment ils ne m’ont pas acceptée au début . Avant d’entrer au centre Louis-Jolliet , j’avais décidé de commencer à faire du jogging . Je me r’appelle encore par cette journée d’été magnifique et chaude de Juillet ou j’avais réussi à jogger de peine et de misère jusqu’a mon école et je m’étais dit cette année que les choses allaient se passer différemment , que cette fois j’allais laisser ma trace quelque part , que j’allais m’impliquer , que j’allais sortir de cette école avec une appartenance et vous savez quoi j’ai réussi tout ce que je m’étais promis de faire.

Je voulais apprendre à courir cette année et je dois vous dire que j’ai été influencée par quelqu’un . Dans ma vie pour sortir de ma zone de confort j’essaie un nouveau sport et c’est le hasard des rencontres  qui décide qu’elle sera ma nouvelle épreuve de vie . Cette année là  j’ai rencontrer quelqu’un , son sport la course à pied et voilà c’est comme ça que ça c’est décider . J’ai jamais deviné que cela me mènerait à un demi-marathon .

Pendant mon cours de science physique deux gars sont venu nous jaser dans notre cours du projet  » cours ta réussite  » et sans le savoir Pacifique et Vincent arrivaient à point nommé pour me parler d’un défi à ma hauteur et comme par hasard qui consistait à apprendre à courir . J’ai donc participé aux sélections, remplis les papiers et il y a eu aussi l’entrevue et comme vous le devinez au début je n’es pas été sélectionner . Ce que cours ta réussite ne savait pas à ce moment-là c’est que je les avais choisis . Il y a toujours deux manières de réagir aux évènements , mais comme  » ton atitude démontre ton altitude  » j’ai décidé d’emprunter l’autre chemin, car cette année j’allais apprendre a courir coute que coute . J’ai donc trouvé un autre moyen , il était possible de devenir coureur libre , en deux temps trois mouvements , j’ai envoyé mon C.V et fait une lettre de présentations et les semaines qui ont suivi j’ai commencé à courir trois fois par semaines avec les privilégiés , car de mon côté je trouvais qu’ils l’avaient facile ( équipement payé , mentor pour les accompagner )

Virginie me proposa un autre projet  » Québec-Gaspé  » et ce fut Luc Richer qui me paya ma paire de chaussure de course , il fut le premier à croire en moi . Je l’es avait gagné mes souliers , pendant que les autres avaient tous leurs équipements avoir des souliers de course neufs fut un grand moment de joie , quelqu’un croyait en moi autant que j’avais la certitude d’avoir aussi ma place dans CTR  . Avec le temps j’avais abandonné l’idée qu’il me prendrait comme participant et le jour où j’ai lâché prise , ou j’avais abandonné tout espoir qu’un jour je ferais partit de cette équipe ; ils m’ont enfin acceptée .Je vais toujours me souvenir du jour ou ils m’ont accepter , j’ai pleurer de joie , j’avais réussit l’impossible .

Pourquoi c’était si important à mes yeux ? Je sais que pratiquer un sport peut faire une grande différence dans la vie , je savais que cela deviendrait le ciment qui me garderait les pieds enracinés dans l’école . Le ciel pouvait me tomber sur la tête , mon monde s’écrouler , mais CTR  allait être  mes racines . S’ils savaient tout ce qui c’est passer en coulisse , à quel point j’ai détesté mon année , combien de tragédie  sont arrivée , or à seize heures quand c’était le temps d’enfiler mes souliers le seul but c’était la course , il n’avait plus rien d’autre qui comptait , que l’instant présent.

Après avoir couru sous la pluie , au froid et à la chaleur fait quelque compétition de 5 et de 10 kilomètres il y a eu le demi-marathon des deux-rives . Je n’oublierais jamais ses  21.5 km , le pire et le meilleur moment de ma vie. Il n’y pas qu’un seul chemin pour parvenir à ses buts .Pour avoir échouer un million de fois , il suffit de se relever , tout le monde subit des échecs et notre hauteur se mesure à notre manière de se relever .

deuxrives1

2 réflexions sur “Cours ta réussite un kilomètre à la fois

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s