Une seconde chance


Ça fait un siècle que je suis venue écrire quelques lignes.

Je suis présentement dans un retour aux études , j’ai une année pour faire mes mathématiques fortes pour aller étudier en Gestion de Commerce . Il n’y en aura pas de facile , je me lève tous les matins donner mon 100 % à faire quelque chose que je déteste et que j’ai de la misère , que cela ne tienne c’est mon grand défi de l’année.

Pendant que les carrés rouges sont dans la rue pour la gratuité scolaire dans les Universités , je dois vous dire qu’ailleurs il y a des problèmes dans l’éducation. Je vais dans une école en milieu très pauvre , très diversifier , avec des personnes de toutes les cultures. Certains sont là pour apprendre le français , les immigrants pour se trouver une place dans notre magnifique Québec , je fais du sarcasme.

Je ne comprends pas le système de l’éducation , nous sommes à peine une vingtaine par classe , souvent moins . C’est du chacun pour soi , le nez dans son livre , on apprend la matière et le professeur devant est la pour nous aider quand nous avons des problèmes. L’Ennui c’est que si nous sommes là nous avons quand même de la difficulté à assimiler la matière .

Quand les classes sont vides , pas de problèmes je peux aller voir mon professeur trois , quatre fois dans la même heure. Quand c’est plein , je peux attendre une heure avant de voir le professeur , pour qu’elle puisse m’aider. J’ai pris les devants , sachant que les mathématiques ce n’est pas ma matière forte , mais que je veux tout de même réussir , j’ai jaser au professeur pour pouvoir aller voir l’orthopédagogue , peu importe ce que vous en pensez , je veux mettre toutes les chances de mon côté pour réussir.Il y a une liste d’attente et cela peut être très long et il est même possible que je n’es pas du tout accès , en bref je vais être mieux de me débrouiller tout seule .

Le matin je jase à une de mes professeurs sympathiques que j’aime beaucoup et qui expliquent très bien , car je débattais avec une connaissance sur un sujet quelconque et elle m’a avoué devoir faire des économies de bout de chandelle. Anecdote , elle nous a félicités d’être présents un vendredi , dans ma tête ça va de soi , quand tu veux réussir tu te présentes , point à la ligne.

Si elle veut s’acheter une agrafeuse , elle doit la payer elle-même de ses poches. Les professeurs n’ont même pas de feuilles fournies quand elle nous donne des explications et elles apportent leurs sacs de classe en classe comme des étudiantes.

Je vous rappelle que je suis dans un milieu défavoriser , la ou l’éducation est vraiment importante , car c’est le premier pas , la première porte de sortie pour une meilleure vie et nous avons droit à des économies de bout de chandelle. Je sais que je suis simplement à des cours aux adultes , mais je m’étonne encore que nous devons ouvrir des livres de papier , alors que nous devrions étudier sur des iPad .

Que je devrais avoir accès à mes professeurs autant de fois que je le souhaite dans une journée , au lieu d’attendre une heure pour avoir des explications. C’est important et encore plus dans ce genre de milieu qui est défavoriser , ce sont des jeunes , des bums , des immigrants , des pauvres qui se donnent tous une seconde chance , qui travaille pour mieux , pour être des piliers dans la société , car vous savez autant que moi que l’éducation aujourd’hui c’est très important. Sans un secondaire 5 aujourd’hui vous risquez d’être coincé dans un McDonald à tournez des boulettes toute votre vie.

Si le combat n’était pas au bon endroit , si nous devions aller à la source du problème . Pourquoi les jeunes décrochent ? Pourquoi il y en a autant ? Notre système de l’éducation serait-il devenu lui aussi trop systémique , trop malade pour voir les vrais problèmes.

Les écoles en milieu défavoriser devrait être stimulante , les profs ne devraient ne pas faire d’économie de bout de chandelle et tout faire en leurs pouvoirs pour aider les gens qui veulent s’en sortir . Possible qu’ils ne visent pas toute l’Université , mais ils valent la peine qu’on leurs portent aussi de l’attention , ils méritent leurs chances , car nous avons de besoin de travailleurs dans toutes les sphères de la société.

Si vous trouvez que l’éducation coûte cher , essayer l’ignorance.

2 réflexions sur “Une seconde chance

  1. Bravo pour la sincérité de ce texte. L’accès à l’éducation est en effet si important. Je suis de la génération X et j’ai eu à travailler très fort pour accéder à la place que j’occupe aujourd’hui. Je suis passé par un chemin moins fréquente en réussissant par mes propres moyens. On ne peut plus faire cela aujourd’hui, il faut un diplôme d’un minimum de valeur pour pouvoir obtenir une place et la garder. Il faut absolument encourager nos jeunes et moins jeunes qui veulent avancer via les études. La motivation est la source la plus importante vers la réussite, il faut y abreuver tous ceux et celles qui en ont soif…

  2. Merci Natar pour ton commentaire . Mes frères sont de la génération X , ils ne l’ont pas eu facile eux non plus . Aujourd’hui bien des choses ont changer concernant le marché du travail , il faut des compétences et pour les acquérir il faut étudier longtemps. La motivation c’est ce qui me permet de me levée à tout les matins. Les plus démunis d’entre nous devraient aussi avoir leurs chance vers le pont de la réussite .

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s