La vrai vie versus le web 2.0


 

 

Quand on passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, il est automatique ou presque de se faire traiter de « Geek » et de « No life », comme si les interactions que nous avons avec les gens n’avaient aucune importance parce que nous sommes derrière l’écran.

Pourtant, c’est une porte ouverte sur de nouvelles amitiés, sur des rencontres qui n’auraient jamais eu lieu dans « la vraie vie ». En ce qui me concerne, en participant à Focus20, en organisant des Tweet Up, je suis témoin que cette communauté vit non seulement dans le 2.0, mais aussi dans la réalité. Le grand avantage c’est que nous apprenons à découvrir des personnes avant de les côtoyer. Nous avons déjà des affinités quand nous nous rencontrons. Sans compter que ces événements fournissent des occasions de renforcer un lien déjà établi, et qui facilite l’entrée en matière.

C’est complètement fou, car si j’avais croisé ces personnes dans la rue, je suis loin d’être certaine que nous aurions intuitivement été portées à jaser et à faire connaissance. Dire que j’aurais loopé ces personnes extraordinaires qui font maintenant partie de ma vie.

Dans un sens, je comprends que ce qui est nouveau est toujours difficile à comprendre et à adopter. Les mœurs sont difficiles à changer. Je vous rappelle que Facebook a été créé par un gars qui avait de la misère à aborder les filles et qu’avant de gagner la majorité, ce n’était qu’un endroit réserver aux bas bruns : fonctionnaires, comptables, etc….

Ne croyez pas que les sentiments que nous ressentons n’ont aucun sens sur le Web 2.0. Les échanges comptent, les amitiés se développent et cela a autant d’importance et est aussi vrai que de croiser quelqu’un dans la rue ou de tisser de nouvelles amitiés à l’école ou au travail. C’est de la socialisation comme on l’a toujours connue, seulement avec des outils différents.

Ce n’est pas une fausse vie. Pour bien des gens, c’est leur boulot d’y être. Le Web 2.0 ouvre également la porte à de nouveaux métiers en émergence, et à de nouvelles méthodes de recrutement. J’en suis certaine, bientôt la pognée de main 2.0 aura autant d’influence que celle IRL (in real life).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s